The Walking Dead FR
7x02

The Walking Dead (S07E02) : Notre critique !

Des crânes défoncés, une batte ensanglantée, des visages mortifiés dont les traits peignent une horreur nouvelle, des bouts de cervelles sur le sol et un rôdeur qui se précipite pour festoyer… Ces images nous hantent encore, tel un traumatisme dont on n’arriverait jamais à se remettre. Et puis survient The Well, à l’ambiance inattendue et inespérée, et nous voilà poussé dans un nouveau monde dont on ne soupçonnait pas l’existence.

[ATTENTION SPOILERS]

Comment, vous vous attendiez à retrouver les Sauveurs de Negan ? Que Nenni ! Enfin, pas tout à fait. Après avoir fait la part belle à Rick et son groupe, il est enfin temps de retrouver la trace de Carol et Morgan. Souvenez-vous, dans la saison 6, Carol est gravement blessée et Morgan a failli à ses principes, tuant un être humain pour sauver celle qui traversait une certaine crise existentielle. The Well reprend donc exactement à ce moment-là, à la même manière du 7×01 : comme s’il n’y avait aucune interruption. En tant que spectateurs, nous sommes les seuls à avoir survécu à cette longue attente de plusieurs mois. A l’écran, ça passe inaperçu. Carol est donc transportée sur une civière, par les membres d’un nouveau groupe, lorsque le convoi se fait attaquer par une horde de rôdeurs. En soit, rien de bien étonnant, il ne faut pas oublier qu’on est dans The Walking Dead et que, oui, mine de rien, les zombies sont toujours un peu présents. Le plus étonnant sera peut-être de voir Carol en proie à des hallucinations, un mélange de ses blessures et de sa crise de la saison passée ? On ne le sait pas vraiment. Toujours est-il que tout le monde se sauve mutuellement et qu’on entre quelques minutes après dans le Royaume. Et là, on tombe des nues.

king-ezekiel-walking-dead-1

Malgré l’opposition radicale entre l’ambiance stressante, angoissante à souhait de l’épisode 1 de la saison 7 et celle douce, presque joyeuse de The Well, on notera néanmoins la présence de certains parallèles entre les deux épisodes. A la manière du 7×01 où on découvrait les événements à travers les yeux de Rick, ici on fait la connaissance du Royaume en grande partie par l’intermédiaire de Carol. De même, le 7×01 nous présentait un leader effrayant, Negan, et par la même occasion plus ou moins le fonctionnement des Sauveurs, tandis que dans The Well on en apprend plus sur Ezekiel et ses soldats si bien équipés, sa communauté si calme et festive. Cela dit, s’il nous reste énormément de choses à apprendre sur les Sauveurs, et on ne doute pas que le prochain épisode leur sera dédié, nous avons presque fait le tour du fonctionnement du Royaume et des manières de leur étrange mais non moins charismatique Roi Ezekiel.

zeki

Soyons honnête, retrouver Carol, Morgan et leurs nouveaux compagnons dans une atmosphère surréaliste n’était pas du tout ce qu’on attendait. Mais pourtant, cet épisode est une vraie bouffée d’air pur et c’est bien ce qui en fait toute sa force. Pour l’occasion, on s’éloigne du massacre de Negan et on reprend goût à la vie en découvrant le Royaume, qui fait fonction de paradis après l’enfer vécu par nos survivants la semaine dernière. Pourtant, malgré ces 40 minutes qui furent plus que bienvenue, on ne pouvait s’empêcher de penser que tout était trop beau pour être vrai. A la manière de Carol, on sent le coup fourré et le fait de voir le Royaume servir les Sauveurs de Negan n’est pas pour nous rassurer. Bien sûr, les fans des comics savent plus ou moins ce que ça va apporter, mais en tant que simple spectateur de la série, on se sent concerné et on s’interroge. La tension monte d’ailleurs rapidement entre un des hommes d’Ezekiel et un des hommes de Negan. Notre cœur tambourine. Confrontation imminente. Pour finir par une révolution ? Il n’en sera rien. Du moins pour le moment. Mais ça renforce notre sensation que quelque chose va arriver, que le Royaume va avoir toute son importance à un moment ou un autre dans cette série.

ezez

Et pendant qu’on se complait dans ce paysage idyllique, Carol en profite. Elle recouvre de ses blessures et recouvre de sa superbe. Comme à Alexandria, elle joue l’idiote de service pour se fournir en vêtements et armes. Un comportement qu’on apprécie, pour ne pas dire qu’on idolâtre. Néanmoins, il n’y aucun acte héroïque qui résulte de cette attitude. Carol veut juste s’en aller et retrouver une vie de solitaire. A croire que l’exil imposé par Rick dans la saison 4 a eu son petit effet sur notre survivante qui ne reste jamais longtemps au sein d’une communauté. Pourtant, quelque chose nous crispe. Carol a sauvé ce groupe a tellement de reprise, va-t-elle vraiment tourner le dos à ce qui se rapproche le plus de sa famille ? D’ailleurs, Ezekiel a bien compris ce qui se tramait avec elle. Il n’hésite pas à se livrer pour essayer de la faire rester, sans succès. Si on se doutait dès le départ que Carol allait partir et que ce passage n’allait rien changer à la donne, ce fut néanmoins très intéressant d’en savoir plus sur le passé de ce nouveau personnage qui se balade avec un tigre. Au final, Ezekiel a un charisme indéniable, certes différent de Negan, mais il en impose tout autant à sa manière. Aimé et apprécié, on se plait à imaginer une future alliance entre lui et le groupe de Rick. Et peut-être même que ce qui se dégage entre lui et Carol prendra une toute autre tournure, qui sait.

morgan

N’oublions pas Morgan, qui a quand même sa petite importance. Il y a un grand revirement en lui et pas des moindres. S’il n’est pas pour mettre fin à des vies humaines, sa vision des choses a été légèrement repensée : maintenant, si c’est nécessaire, il faut tuer. Une vérité, triste vérité, qu’il ne reconnaissait pas encore il y a peu. Maintenant Morgan fait même office de mentor, puisque il prend un jeune du royaume sous son coude. D’abord mentor avec Rick, puis apprenti, il redevient ce qu’il était et enseigne avec toute la sagesse possible son savoir à ce jeune garçon qui n’est ni plus ni moins qu’un inconnu pour le moment. Ezekiel et Morgan semblent faits pour s’entendre, ayant tous deux des visions des choses qui se complètent. Une complicité qui sera sûrement exploitée par la suite et qui est mûrement menée durant ces 40 minutes.

CONCLUSION

Au final, à l’inverse du season premiere, cet épisode mise sur une ambiance radicalement opposée à Negan, en tout point. Plus lent, plus doux, parfois long, le personnage d’Ezekiel, de Shiva et de son Royaume nous capturent dans l’instant présent et on se surprend à apprécier cette ambiance, douce et festive, sur un fond d’une chanson de Bob Dylan, quelque peu grotesque au vu du monde dans lequel nos survivants vivent. On s’inquiète pour Carol et son idée de s’enfermer dans une baraque non loin du Royaume, mais on aime à penser qu’elle retrouvera la trace de ses amis d’une manière ou d’une autre. Et nous, on l’attendra tranquillement, que ce soit dans la peur inspirée par Negan ou dans un souffle d’espoir insufflé par Ezekiel.

Celui qui se sert du puit, le rempli après s’en être servi.

Etudiante en licence pro Librairie à Toulouse après un DUT Métiers du Livre à Dijon, Julie est une véritable passionnée des séries TV. D’abord chroniqueuse et critique de séries spécialisée Marvel et DC, Julie est traductrice pour la communauté #TWDFrance et partage depuis peu ses reviews sur la série.

Vous pouvez également lire...


The Walking Dead (S07E07) : Notre critique ! Après l’arrivée de Negan dans cette septième saison de The Walking Dead, on commençait à croire que la série allait finir par s’engouffrer dans des ch...
The Walking Dead (S07E06) : Notre critique ! Negan, Ezekiel, Rick, Daryl, Dwight… ce n’est pas la testostérone qui manque dans The Walking Dead. Et si parfois, la série fait un arrêt sur quelques...
The Walking Dead (S07E05) : Notre critique ! De l’amour, de l’émotion, de la nostalgie… Go Getters, c’est l’histoire d’une force, de douceur après la terreur inspirée par Negan. Parce qu’il faut ...
The Walking Dead (S07E04) : Notre critique ! On a visité le Royaume, le Sanctuaire… On a fait connaissance avec de nouveaux protagonistes, certains plus charmants que d’autres. On a même eu l’occ...

2 reflexions sur “The Walking Dead (S07E02) : Notre critique !

  1. Lydie

    Superbe critique de cet épisode, je partage exactement le sentiment décrit, sa aura été un épisode vraiment parfais après le 7X01 qui aura été très rude.

  2. Céline

    J’ai adoré l’épisode et je ne m’attendais pas à grand chose quant à l’arrivée d’Ezekiel à vrai dire et là, le choc, quel charisme, wouah !!!
    Je crains cependant une confrontation entre Ezekiel et Morgan ( ce qui serait clairement dommage) car ils semblent tous les deux en pincer grave pour Carol… Je n’avais pas perçu ça pour Morgan dans les épisodes précédents mais là, ça m’a « sauté aux yeux » :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *